Ada : le préprocesseur

Les fichiers source Fortran suffixés par .fpp, .F, .FOR, .FTN, .FPP ou .F90 sont automatiquement traités par le préprocesseur. Pour les fichiers source Fortran suffixés par .f, .for, .ftn ou .f90, il faut ajouter l'option -fpp pour qu'ils soient traités par le préprocesseur.

L'option -Wp des systèmes de compilation Fortran et C permet de passer des options à la composante préprocesseur fpp.

Voici un exemple :

$ ifort -Wp,-DDIM=5,-DDOUBLE trucc.F90
$ ifort -fpp -Wp,-DDIM=5,-DDOUBLE trucc.f90
$ cat trucc.F90

#define VAL 1.
#ifdef DOUBLE
#  define MYKIND 8
#else
#  define MYKIND 4
#endif
  program trucc
   implicit none
   real(kind=MYKIND),dimension(DIM) :: tab
   tab(:)=VAL
   print *, kind(tab)
   print *, tab
  end program trucc

Les options -E/-P des systèmes de compilation Fortran et C permettent de n'exécuter que la composante préprocesseur fpp. L'option -E produit le source transformé sur la sortie standard, tandis que l'option -P l'écrit dans un fichier de même nom mais suffixé par le caractère .i ou .i90.

Voici deux exemples équivalents pour le Fortran et deux exemples équivalents pour le C :

$ ifort -E -DDEBUG source.F > source.i
$ ifort -P -DDEBUG source.F
$ icc -E -DDEBUG source.c > source.i
$ icc -P -DDEBUG source.c