Turing, Ada, Adapp : accès et shells

Accès aux machines

Turing :

Le système BG/Q Turing installé à l'IDRIS se compose d'une machine frontale (Power7 sous linux) et de la machine massivement parallèle BG/Q. La frontale Turing est la seule machine visible et directement accessible par les utilisateurs. Elle offre les fonctionnalités suivantes : connexion interactive, cross-compilation pour BG/Q, préparation, soumission et suivi des jobs avec LoadLeveler. La BG/Q doit être considérée comme une plate-forme d'exécution pour les job parallèles lancés via le gestionnaire de batch à partir de la frontale. Aucune connexion directe sur les nœuds de calcul BG/Q n'est possible. La connexion à la frontale Turing se fait par ssh : ssh rlab001@turing.idris.fr puis saisir son mot de passe, si vous n'avez pas configuré de clef.

Ada :

Le cluster Ada installé à l'IDRIS se compose de 334 machines IBM x3750-M4 (quadri-processeurs Intel Sandy Bridge E5-4650 8-cœurs sous linux RedHat). Parmi ces 334 machines, la frontale ada est la seule qui soit visible et directement accessible par les utilisateurs. Elle offre les fonctionnalités suivantes : connexion interactive, compilation pour les autres nœuds du cluster, préparation, soumission et suivi des jobs avec LoadLeveler. Les job parallèles doivent être exécutés via le gestionnaire de batch à partir de la frontale. Aucune connexion directe sur les nœuds de calcul n'est autorisée. La connexion à la frontale Ada se fait par ssh : ssh rlab001@ada.idris.fr puis saisir son mot de passe, si vous n'avez pas configuré de clef.

Adapp :

La frontale de pré/post-traitement installée à l'IDRIS se compose de quatre machines IBM x3850 (quadri-processeurs Intel Westmere 8-cœurs sous linux RedHat). Parmi ces quatre machines, la frontale adapp est la seule qui soit visible et directement accessible par les utilisateurs. Elle offre les fonctionnalités suivantes : connexion interactive, compilation pour les autres nœuds de pré/post-traitement, préparation, soumission et suivi des jobs avec LoadLeveler. Les job parallèles doivent être exécutés via le gestionnaire de batch à partir de la frontale. Aucune connexion directe sur les nœuds de calcul n'est autorisée. La connexion à la frontale Adapp se fait par ssh : ssh rlab001@adapp.idris.fr puis saisir son mot de passe, si vous n'avez pas configuré de clef.

Gestion de son environnement

Quels sont les shells disponibles sur les machines de l'IDRIS ?

Le Bourne Again shell (bash) et le TC shell (tcsh) sont les 2 interpréteurs de commandes installés sur les machines de l'IDRIS. Par défaut à l'IDRIS, vous travaillez en bash. Nous vous conseillons fortement d'utiliser le bash sur les machines de l'IDRIS. Le bash est une évolution importante du Bourne shell (ancien sh) avec des fonctionnalités avancées.

Quels sont les fichiers d'environnement invoqués lors du lancement d'une session login en bash ?

Le fichier .bash_profile s'il existe ou sinon .profile et s'il se trouve dans votre HOME, est exécuté au login une seule fois pendant une session. C'est dans ce fichier que l'on place les variables d'environnement, les programmes de lancement personnel. Les alias et les fonctions personnels sont à mettre dans le fichier .bashrc qui est exécuté au lancement de chaque sous-shell.

Il est préférable de n'utiliser qu'un seul fichier d'environnement : le .bash_profile ou .profile.

Attention, l'écrasement de la variable PATH conduit toujours à des catastrophes, c'est pourquoi il est toujours conseillé de conserver le PATH fourni par la machine. Si vous souhaitez ajouter un répertoire de recherche pour l'exécution de commandes locales lors de toutes vos futures sessions, il faut procéder de la manière suivante, dans votre .bash_profile ou .profile :

 export PATH=$PATH:repertoire_a_ajouter 

Comment faire pour avoir un environnement convivial en bash ?

Suivant le type d'éditeur que vous appréciez, le Bash shell vous propose 2 modes d'édition à l'aide de la commande set :

set -o emacs # pour être en mode emacs
set -o vi # pour être en mode vi

Cette commande est à placer dans l'un de vos fichiers d'environnement .bash_profile ou .profile par exemple.

Il vous suffit alors de vous déplacer sur la ligne de commande comme si vous étiez sous votre éditeur favori. Par exemple, pour se placer sur le premier caractère de la commande il faut taper : Ctrl-a en mode emacs (Resp. Esc-0 en mode vi).

Pour éditer à nouveau la dernière commande que vous venez de lancer, c'est la même chose que de remonter d'une ligne dans votre éditeur (Ctrl-P en mode emacs, Esc-k en mode vi) etc … (voir man bash pour plus de renseignements sur les possibilités des différents modes).

N'oubliez pas non plus que vous pouvez utiliser la complétion de fichier pour éviter de taper le nom complet du fichier. Si le fichier est présent dans le répertoire, il suffit de taper les premières lettres de son nom puis pour avoir le nom complet il faut faire en mode :

emacs : Esc-Esc,
vi : Esc-

Comment changer de shell ?

Le shell de login installé par défaut sur les machines de l'IDRIS est le Bourne Again shell (bash). Si toutes les raisons invoquées ci-dessus ne vous ont pas convaincu, contactez l'assistance de l'IDRIS pour passer en tcsh.

Le shell de login est obligatoirement le même sur Ada, Adapp, Turing et Ergon.