Ada,Turing : travaux bonus

L'instauration à l'IDRIS des travaux dits « bonus » vise à favoriser l'utilisation optimale des calculateurs. Pour que celle-ci soit effective, il faut que la consommation des projets se fasse de façon quasi-régulière car, quand ce n'est pas le cas, une fraction des cycles disponibles est laissée vacante si une sur-consommation temporaire de certains projets ne compense pas, aux mêmes moments, la sous-consommation d'autres.

L'IDRIS a donc mis en place ce dispositif dit “travaux bonus” qui permet aux utilisateurs de faire exécuter, pendant les périodes de moindre charge des machines, des travaux supplémentaires non défalqués des allocations DARI. Il importe de noter que ce dispositif ne remplace pas, mais complète celui des demandes dites « au fil de l'eau », qui permet d'obtenir une allocation complémentaire en cas d'épuisement de l'allocation en cours, avant celle à venir liée à la session suivante.

Durant les périodes de moindre charge des calculateurs et en fonction des disponibilités présentes, ces travaux en attente, dits travaux « bonus », peuvent être automatiquement activés. Il est toutefois évident que, dans un tel contexte, aucune garantie de délai ne peut être donnée pour l'exécution de ces travaux.

Pour soumettre des travaux dits « bonus », il suffit d'ajouter la directive suivante dans les scripts de soumission (avant # @ queue) :

 # @ account_no = bonus

Ces travaux ont pour spécificités d'être :

  • non imputés dans l'allocation des heures DARI du projet ;
  • l'objet d'une comptabilité particulière ajoutée à la comptabilité habituelle DARI et consultable suivant la manière usuelle (notamment par la commande cpt) ;
  • exécutés lorsque la charge de la machine concernée est faible, via des classes particulières pour les travaux parallèles ;
  • limités à un maximum de 512 cœurs sur Ada et 512 nœuds de calcul sur Turing ;
  • limités à 20 h de temps de restitution maximal ;
  • non remboursables en cas de problème sur les nœuds de calcul.

Important :

  • Les heures bonus ne sont pas disponibles pour un projet de type "accès préparatoire".
  • Nous vous déconseillons d'utiliser ce type de travail si votre projet est en sous-consommation : vous risqueriez de perdre des heures lors du passage de la régulation mensuelle, car les heures consommées par les travaux bonus ne sont pas imputées dans l’attribution DARI.
  • Si vous avez atteint votre allocation annuelle (projet en sur-consommation), les heures bonus sont toujours utilisables, jusqu'à épuisement de ces heures.