Ouessant : présentation

La première phase du prototype OpenPOWER est arrivée début février 2016, composée de trois nœuds de calcul IBM Firestone basés sur des processeurs IBM POWER8 associés à des GPU NVIDIA K80.

La deuxième phase a été installée en décembre 2016 ; elle se compose de 12 nœuds de calcul IBM Minsky comprenant chacun :

  • 2 sockets POWER8+, 10 cœurs, 8 threads par cœur, soit 160 threads par nœud,
  • 128 Go de mémoire DDR4 (bande passante > 9 Go/s par cœur),
  • 4 Nvidia GPU P100 nouvelle génération Pascal, 16 Go de mémoire HBM2,
  • 4 liens NVLink (40Go/s de bande passante bidirectionnelle par lien), chaque carte GPU est connectée à un CPU avec 2 liens NVLink, et à un autre GPU avec les 2 liens restants (c.f. figure ci-dessous),
  • un réseau d'interconnexion Mellanox EDR IB CAPI (1 lien par nœud).

Les tests sur ce prototype visent aussi bien à quantifier le travail nécessaire au portage des applicatifs sur cette architecture, que les performances obtenues. Les modèles de programmation à base de directives (OpenMP 4.n ou OpenACC), sont privilégiés et leur maturité et performance seront évaluées.

Dans un premier temps, cette plateforme a été ouverte aux porteurs de la vingtaine de codes sélectionnés, représentatifs des différents domaines scientifiques.

Depuis le 1er avril 2017, elle est ouverte à toutes les communautés désirant faire des tests. Les demandes d'attribution doivent se faire via le site Edari.

Les équipes d'IBM, de Nvidia et de Mellanox fournissent un support aux utilisateurs et participent aux sessions de travail organisées par la cellule veille technologique.